La Bourrache s’incruste dans vos plats, jardins & soins

 

P1020231.jpg

Encore une plante qu’il est aisé de cultiver tout en ayant un intérêt autre qu’esthétique, la Bourrache ! Au delà de sa beauté colorée, cette plante aux fleurs comestible recèle bien des trésors !

Les scientifiques ont découvert il y a peu que la consommation crue dans des salades (sans vinaigrette puisque ça « cuit » les fleurs) agit sur la DHEA, une hormone naturellement antidépressive ! En plus simple, consommer des fleurs de bourrache permet de garder le moral !

Cela est moins sûr, mais on prétend à cette fleur des vertus de Jouvence en retardant les effets du vieillissement. Il est dit aussi, mais cela n’est pas vérifié, que la sève dans sa tige serait un bon cicatrisant…

Bref, on en dit beaucoup de chose mais voici ce dont je suis certaine, son utilisation en cuisine et la manière de la cultiver, points que nous allons aborder immédiatement !

La bourrache en cuisine :

Seules ses fleurs sont utilisées en cuisine, les petits poils des feuilles et tiges dissuadent les plus téméraires de les manger crues. Ces fleurs ont un goût iodé ressemblant à celui des huîtres.

Crues, comme dit plus tôt, seules les fleurs sont consommables pour les raisons précédemment cités. Elles agrémentes les salades et les colorent magnifiquement (même les salades de fruits).

« Ensucrées » et passées au four elles décorent à merveille vos pâtisseries et dessert.

Les fleurs, prises dans un glaçon, les fleurs orneront vos jus et cocktails sublimement !

Les feuilles ne se consomment pas crues donc à cause des poils, elles se cuisinent en beignets, en soupes ou farcies.

La bourrache dans votre jardin

Très facile à cultiver, vous pouvez rapidement en avoir une bonne quantité !

Le semi se fait en mars-avril, les graines supportent les gelées très bien puisqu’il s’agit de plantes rustiques. La récolte se fait de mai jusqu’à septembre. Pour récupérer des graines, laissez certaines fleurs mourir et sécher sur pied.

Il leur faut une bonne exposition au soleil, les miennes étaient en plein soleil, avec un arrosage journalier, ont énormément donné l’an passé.

Publicités

2 réflexions sur “La Bourrache s’incruste dans vos plats, jardins & soins

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s