Recycler ses déchets verts extérieurs (jardin, potager & balcon)

recyclage-dechets-vegetaux Dès que l’on a des extérieurs, on a des déchets verts. Tontes, feuilles mortes (parfois elles viennent même sur les balcons !) sont le minimum et dès que vous jardinez un peu s’ajoutent les plantes mortes, les mauvaises herbes, les pierres, les branches, les buches… Et j’en passe ! On est vite envahi et je ne sais pas vous, mais nous sommes très limités à la déchèterie, donc cela peut vite devenir problématique. Je vous propose donc de ré-utiliser ce qui semble ne plus avoir aucun intérêt plutôt que de vous arracher les cheveux à chercher une déchèterie qui ne vous casse pas les pieds (à croire que le but est de pousser les gens à faire des décharges sauvages !) !

CC BY-NC-ND B. Monginoux www.photo-paysage.comLES FEUILLES MORTES

Elles viennent parfois nous envahir jusque sur nos balcons !

Pour les jardins & potager :

Si vous ne savez pas quoi en faire, commencez par en mettre un peu dans votre bac à compost.

Ensuite recouvrez de feuilles morte les pieds des plantes annuelles plantées en pleine terre (arbres, arbuste, lavande, cassis, framboisier, souci, etc). Soyez généreux, mettez-en une bonne épaisseur. En plus de protéger les sols du froid en hiver, de garder de l’humidité en été, cela nourri également la plante et la protège des intempéries. La pluie tassera moins la terre par exemple. Renouvelez à chaque fin d’automne.

Vous pouvez aussi protéger vos fraisiers avec. Pour l’hiver, en automne, vous recouvrez totalement vos plants. Ils seront alors protégés du froid. Si tôt les Saintes Glaces passées, vous en disposez une plus petite épaisseur et faites ressortir les feuilles des fraisiers. Cela nourrira la terre et la protègera de la sècheresse de l’été.

Si après tout ça il vous en reste sur les bras, répandez-les sur les zones où vous allez travailler la terre l’année suivante. Pour ne pas que ça s’envole, un coup d’arrosage ou étendre des cartons par dessus.

Et là encore s’il vous en reste, répandez cela en fine épaisseur aux pieds de toutes vos plantes.

Pour les balcons et pots :

Si vous avez des plantes non exotiques en pot, jardinières ou autre, sachez que les feuilles morte vous sont aussi très utiles !

Pour les pots destinés à l’intérieur, il vous suffit d’en mettre un peu dans le font, entre le sable (billes d’argiles, gravier ou autre drainant) et votre terreau.  Vos plantes seront ainsi nourrit. Je procède ainsi depuis des années. En septembre je change la terre de mes pots et en place systématiquement. Mes plantes non exotiques adorent !

Pour les pots & jardinières destinés à l’extérieur (balcon ou autre) et où les plantes ne sont pas exotiques, je procède de la même manière. Cependant, j’ajoute une petite variante ! En été je leur recouvre la terre de feuilles mortes et en hiver je fais pareil mais de manière généreuse. Ainsi la terre de mes pots & jardinières ainsi que mes plantes, sont nourris et protégés !


tonte_220x220LES TONTES

Si votre tonte est graineuse, seules les astuces concernant les animaux sont valable sans quoi dans vos plantes et massifs vous verrez de l’herbe pousser 😉 Vous êtes donc bons pour la déchèterie ! Par contre si elle ne l’est pas, tout est pour vous !

La tonte du jour :

Si tôt votre herbe tondue, vous pouvez en placer un peu (mais pas trop) dans votre compost.

Si vous avez des poules & lapin, vous pouvez leur en mettre un peu dans un coin mais ne faites pas de gros tas. Si vous possédez un cheval, un âne, un poney, un mouton ou une chèvre, si vous étalez soigneusement votre tonte pour ne pas qu’elle fermente, vous pouvez la leur donner.

Si vous remarquez que certaines de vos plantes manquent d’azote, ou si vous avez des plantes qui en sont friandes, placez-en leur un peu.

S’il vous reste après tout cela de la tonte du jour placez-la au fond du jardin et faites-la sécher.

La tonte séchée :

Une fois parfaitement sèche (et non graineuse), la pelouse peut faire une super couverture de vos sols ! Elle protègera en hiver du froid si vous la placez aux pieds de vos plantes de manière généreuse, des intempéries, de l’érosion et en été, avec une épaisseur un peu moindre, la pelouse sèche vous permettra de moins arroser ! De plus pour l’entretien, lorsque quelque mauvaises herbe se faufile entre les brins, il suffit de secouer au râteau pour les déraciner et si elles ne sont pas trop nombreuses, vous pouvez les laisser sur place.

Vous pouvez en placer un peu dans vos clapiers, cages à rongeurs et cabanes des poules. Cela ne vaut ni le foin, ni la paille, mais cela distrait les bêtes en les changeant un peu de leurs habitudes.


morceaux-d-c3a9corce-d-arbre-43243393

MORCEAUX D’ÉCORCE, COQUILLES NOIX/NOISETTES/AMANDES/FRUITS SECS/NOYAUX

Utiles pour les pots & jardinières, cette matières première s’utilise exactement comme les feuilles mortes expliquées plus tôt.

Dans les jardins & potager, cela s’ajoute aux feuilles mortes et permet de maintenir les premières en place. En surface aux pieds des plantes, cela facilite le désherbage. Protection des sols, cependant il ne faut jamais choisir d’écorce de conifère qui acidifie le sol.

Vous pouvez aussi en placer dans votre compost mais avec parcimonie.


nuts-60812_960_720GLANDS, CHATAÎGNES, MARRONS, FAINES…

Avant de pouvoir utiliser ces fruits secs, il va falloir quelque peu les travailler. La raison est la suivante : si on ne les travaille pas, ils risquent de germer là où on ne veut pas risquant de prendre la nourriture de la terre à la place de nos plantes. De plus sans « travail » préalable, ils mettront plus de temps à se décomposer, hors le but de ces fruits secs est d’être nourriciers pour nos plantes.

La préparation est rapide et peut même amuser les enfants. Vous ramassez glands, marrons, chataîgnes, faines et autres et les placez dans un sac plastique. Ensuite il n’y a plus qu’à concasser. Au choix, on saute dessus, on frappe à la masse, à la massette, au marteau, on fait rouler la voiture dessus (ça fonctionne pas mal XD )… Peu importe la méthode tant que les fruits sont tous cassés.

Leur utilisation est ensuite simple, pour vos pots, vous en placez entre la couche de feuilles mortes, et la couche de terreau. Vous pouvez, pour vos plantes plantées en pleine terre, en placer dans un trou pas très loin de vos plantes et reboucher.


Voilà pour mes quelques astuces !

Et vous comment recyclez-vous vos déchets ?

 

Publicités

2 réflexions sur “Recycler ses déchets verts extérieurs (jardin, potager & balcon)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s