Le vinaigre blanc

vinaigre_blanc-copyVous le connaissez, je vous en ai déjà parlé, mais comment ne pas y revenir alors que cette semaine, il est question de trucs et astuces ?! Allié pour la plomberie, pour le lave-vaisselle, le linge, vos bijoux, pour détartrer… Il a tellement d’applications qu’il est difficile de toutes les lister !

Je ne compte cependant vous parler que de ce que j’ai testé ! Si vous vous posiez la question, je ne vous parlerai pas de vinaigre de vin blanc ou d’un vinaigre exotique mais bien de vinaigre d’alcool, transparent, celui qui sert à tout, appelé aussi Vinaigre Blanc.

Un précieux liquide de rinçage !

Il n’y a pas à dire les produits d’entretien, ça coûte une fortune et parfois on a d’étranges surprises ! Entre les supports « rongés » (la javelle par exemple ronge les couleurs, certains décapant décapent un peu trop…).

Quand ça touche à l’alimentaire comme ici la vaisselle, je n’aime pas trop utiliser le « chimique ». On y est assez exposé. Du coup pour mon liquide de rinçage de mon lave-vaisselle, j’utilise le vinaigre blanc et rien d’autre. En plus d’entretenir la machine, cela fonctionne parfaitement ! Il n’y a aucune odeur désagréable pour ceux qui auraient peur.

Un précieux nettoyant de bijoux !

L’argent, l’or, le plaqué, acier inoxydable tout le monde le sait, ça s’oxyde. Sans oublier que si vous travaillez dans le manuel, si vous avez des loisirs plutôt salissants, vos bijoux en prennent un coup ! Terre, plâtre, poussière, béton, joins de carrelage, glaise, modelage,… Et oxydation naturelle nuisent à vos bijoux. Ils brillent moins (ou ont même du béton dessus) et c’est dommage.

Alors le soir avant d’aller dormir, placez-les dans un petit verre de vinaigre blanc pur et allez vous coucher. Le lendemain, « touillez » votre verre comme si vous le faisiez d’un café. Prenez vos bijoux, passez-les à l’eau et là… Magie ! Ils sont propres et de nouveau brillants !

L’allier du BTP (professionnel ou particulier)

Ah le bâtiment ! Le neuf, la rénovation, l’aménagement d’intérieur, d’extérieur… ça sali ! ça encrasse ! ça bouche les machines et abime les outils ! L’homme qui partage ma vie est maçon alors je suis bien placée pour savoir de quoi je parle. Alors…

A toi qui rénove ta maison… Ou qui l’agrandi… Ou bien qui te fait plaisir à faire des muret dans ton jardin, ou bien qui pose ton carrelage, ou bien encore qui fait de la mosaïque. Toi qui est peut-être professionnel du bâtiment… Tu en as assez d’avoir tes outils couverts de ta « colle », béton ou que sais-je ? Par dessus la tête de récupérer tes outils avec le plâtre ou le béton collé dessus ? Pareil pour tes vêtements ? Alors approche, cette partie te concerne !

Pour décaper vos outils, après avoir tenté le nettoyage classique (il ne faut pas non plus que vos outils soient pris dans la masse de crasse 😉 ), il vous suffit de les faire tremper (totalement) 24h dans du vinaigre blanc pour les ravoir. Lorsque les 24h sont passées, agitez vos outils dans le vinaigre blanc, comme si vous les « rinciez ». S’il reste un peu de béton ou autre, frottez avec une petite brosse, ça devrait partir, sinon replongez 24h et si cela ne fonctionne pas, c’est que soit vous avez laissé vos outils s’encrasser sur plusieurs mois, soit que votre vinaigre blanc n’est pas pur. Rincez ensuite vos outils et faites les sécher. Et voilà, ils sont prêts à l’usage !

Pour les truelles, les mètres, les langues de chats, les couteaux, pinceaux, et autres outils de petites tailles (sinon il va vous en falloir des litres de vinaigre blanc !), je pratique depuis plusieurs années et cela fonctionne parfaitement. Je procède de même avec mon petit outillage de jardin !

Concernant les vêtements, c’est un peu plus embêtant. Le plâtre, le ragréage et j’en passe ça rentre dans les fibres. Du coup impossible de récupérer les tissus totalement ! Cependant, voilà comment je fais pour ravoir les vêtements au maximum sans boucher mon lave-linge !

Je commence par attendre que ce soit bien sec. Ensuite, je frotte à la brosse dure les endroit où il y a la « mélasse » séchée. Je secoue bien et je plonge dans un sceau de vinaigre blanc. Je laisse passer 12h et je remue énergiquement avant de laisser encore pauser 12h. Ensuite je sors du sceau (je vérifie que ce soit parti pour les plus gros paquets) et je place au lave-linge.

Il ne faut pas rêver, les vêtements ne ressortent pas comme neufs, mais disons que cela rallonge leur durée de vie !

L’allier des canalisations !

Hier nous parlions du marc de café et bien le vinaigre blanc c’est pareil, il prévient les bouchons et mauvaises odeurs ! Je vais donc vous faire part de la manière dont je m’y prends et jusque là, je n’ai aucun problème d’odeur ou de bouchon !

Entretenir lave-linge & lave-vaisselle

Une fois par mois lorsque je fais tourner mes torchons dans le lave-linge, j’y vide 1L de vinaigre blanc. Pour l’instant, bien que dans une région où l’eau est calcaire, cela entretient parfaitement notre machine !

Pour le lave-vaisselle, lorsqu’une fois par mois je le fais tourner vide avec du produit de nettoyage (pour lave-vaisselle et pas pour laver la vaisselle), j’ajoute 1L de vinaigre blanc. J’ai toujours fait ça et je n’ai jamais eu de souci ni d’odeur !

Entretenir ses WC

Une fois par mois, dans la chasse d’eau, je vide 1L de vinaigre blanc et je laisse 1h avant de tirer la chasse d’eau. C’est un plombier professionnel qui me l’a conseillé suite à un problème. Depuis, je n’ai plus aucun souci !

Entretenir ses canalisations bidets/lavabos/baignoire/douche/éviers

Une fois par mois (en début de mois puisqu’au milieux de mois je fais de même avec le marc de café pour ces canalisations citées plus haut), je vide dans chacune de ses canalisations 1/2L de vinaigre blanc et laisse 1h avant d’y refaire couler de l’eau.

Un excellent détartreur

Le tartre… Cauchemar des cafetières, bouilloires, résistances, fers à repasser… Pour ne pas être embêtée, plutôt que d’utiliser des produits détartreur, j’utilise tous les deux mois du vinaigre blanc. Je suis les notices bêtement mais en remplaçant leurs produits par mon vinaigre blanc. Je veille ensuite à bien rincer mes appareils et le tour est joué !

Mais le tartre c’est aussi l’ennemi de la salle de bain, des vitres et robinets…

En arrosant mes robinets et en faisant tremper leurs « buses » (les « grilles » rondes sur les robinet là où le fil d’eau passe) durant une nuit avec mon précieux vinaigre blanc non dilué, je parviens à survivre au calcaire car ici, l’eau l’est particulièrement.

Pour les robinets & pommes de douche, comme je le disais, j’arrose le calcaire déposé de vinaigre pur et je laisse pauser une heure. Je reviens ensuite frotter et rincer à l’éponge. Pour le « tête » des robinets, je les laisse une nuit dans du vinaigre blanc et procède comme pour les bijoux.

Les vitres en verre exposées au tartre, c’est aussi l’enfer ! J’arrose ma vitre complètement de vinaigre blanc, j’attends un peu et avant que ça sèche, je rince à la douche. Pas besoin de frotter si c’est fait régulièrement, c’est sans effort !

 

Désormais vous connaissez tous mes secrets liés au vinaigre blanc et surtout, ceux que j’utilise au quotidien (ou presque), mais quels sont les vôtres ?

Publicités

4 réflexions sur “Le vinaigre blanc

  1. Avec le bicar’ en plus, j’ai réussi à enlever de la rouille sur un vieux coffre, magique quoi. De toutes façons, j’en ai toujours 2 ou 3 bouteilles à la maison.

    Comme tu l’écris si bien, ça sert à tout.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s