Faire son papier mâché

pinata-oeuf-paquehkjhilh002Demain, je vous propose un article pour réaliser vos propres pinatas, mais pour se faire, il va falloir que nous voyons ensemble comment faire son propre papier mâché. Certes, on en vend du tout prêt dans le commerce, mais vous aurez compris que j’aime fabriquer les choses moi-même, non pas spécialement pour faire des économies de bout-de-chandelle, mais pour avoir la satisfaction et le plaisir de le faire.

Notez que je n’ai toujours pas d’appareil photo en état de marche, aussi, à moins que je ne vous précise que la photo est de moi, toutes proviennent de google 😉

Recettes du papier mâché :

Sachez que certains se servent de cette recette pour modeler des personnage et non pas uniquement recouvrir des supports ou des moules 😉

Pour cette première recette, vous aurez besoin :

  • d’un journal d’une cinquantaine de pages (les pages d’un ancien bottin sont parfaites !)
  • d’eau
  • de colle papier peint ou vinylique

eeeeeee002-2

Dans un premier temps découpez en tout petits morceaux vos feuilles de journal, puis les placer dans un saladier. Les recouvrir d’eau chaude. Laisser imbiber 48 heures en déchirant et malaxant de temps en temps. Verser la mixture dans un grand chaudron et faire bouillir 10 minutes. L’encre remonte alors à la surface et il suffit de l’enlever en la faisant couler comme de l’eau (attention ça tâche !).

hkjhilh001Passez alors la pâte obtenue au tamis. Quand celle-ci est froide, ajoutez de la colle à papier peint liquide (sans grumeau) à hauteur  d’1/4 de tasse (ou de colle vinylique). Bien mélanger.

Votre pâte est désormais prête à l’emploi !

Je n’utilise pas cette recette, le passage par le chaudron est un peu contraignant. Si on ne nettoie pas rapidement, le papier colle partout très vite, même juste le temps de l’activité. Nettoyer le « chaudron » devient casse-pieds, clairement. Je l’ai fait une fois, je ne renouvèlerai pas. De plus, à moins de prévoir l’activité, 2 jours d’attente, je trouve que ça prive toute spontanéité !

Passons donc à une autre manière d’obtenir cette pâte !

Pour notre seconde recette, il vous faut :

  • 1 tasse d’eau froide
  • 1/4 de tasse de farine blanche
  • 5 tasses d’eau bouillante
  • 1 grande cuillère
  • du papier journal

colle-farine-laitPour la préparation, cela n’a rien de bien compliqué ! Mélangez 1 tasse d’eau froide au quart de farine de façon à obtenir un lait très clair. Versez ensuite ce mélange, tout en veillant à supprimer les grumeaux, dans une casserole contenant les 5 tasses d’eau bouillante et laissez mijoter à feu doux durant 2 à 3 minutes. dsc_0034Laissez tiédir jusqu’à ce que vous puissiez mettre les doigts dans la préparation sans vous brûler. Ajoutez le papier journal déchiré en petits morceaux (pas découpé mais déchiré), mélangez énergiquement à la fourchette comme si vous vouliez monter des oeufs en neige. Lorsque vous obtenez une pâte qui ressemble à la photo ci-contre, vous avez terminé !

Autre choix avec cette recette, au lieux de déchirer des bouts de papier et de se battre pour faire une pâte, vous pouvez faire des bandelettes de papier que vous trempez dans la préparation eau/farine une fois tiède. Ensuite vous recouvrez votre support de vos bandes. Vous ne pourrez pas modeler, mais vous pourrez réaliser des support en vous servant de moules ! Puisque nous parlons de support et moules… Pensez à les protéger avant de commencer : utiliser du film cuisson transparent est idéal.

J’utilise cette recette lorsque je n’ai pas de colle vinylique. L’avantage est que le touché pour les enfants est plus agréable. L’inconvénient… ça attire les gourmands à 4 pattes. Je ne sais pas pourquoi, mais notre cher Moustache prend ça pour des biscuits et les pique ! Je ne sais pas si c’est propre à tous les chiens où juste à notre petit filou, mais je préférai avertir car l’air de rien le papier journal ne doit pas être génial avec l’encre, à digérer. Notez aussi que le temps de séchage est plus long !

Passons donc à la troisième recette qui est celle que j’utilise le plus souvent !

Pour sa réalisation il vous faudra :

  • du papier journal
  • de la colle vinylique (ou papier peint)
  • de l’eau

Dans un saladier réalisez un mélange 50% eau bouillante, 50% colle vinylique (ou papier peint). Mélangez avec soin sans vous brûler ! Placez ensuite vos morceaux de journal déchirés en tout petit tout en « fouettant » à la fourchette. Continuez de fouetter comme si vous montiez des oeufs à la main. Lorsque vous avez votre pâte, laissez refroidir pour ne pas vous brûler. Dès que vous pouvez y mettre les doigts sans vous faire mal, votre pâte est prête.

J’utilise, comme je le disais, très souvent cette technique car elle est facile. Cependant avec ma nièce de 3 ans, je remplace le papier journal par du papier toilette (ça donne une pâte colorée dans la masse mais vous pouvez toujours ajouter des colorants alimentaires dans vos pâtes quelle que soit votre recette pensez juste à mettre des gants 😉 ). C’est plus doux au touché et plus facile à en faire une pâte.

Autre choix avec cette recette, au lieux de déchirer des bouts de papier et de se battre pour faire une pâte, vous pouvez faire des bandelettes de papier que vous trempez dans le mélange 50% eau bouillante, 50% colle vinylique (ou papier peint) une fois tiède. Ensuite vous recouvrez votre support de vos bandes. Vous ne pourrez pas modeler, mais vous pourrez réaliser des support en vous servant de moules ! Puisque nous parlons de support et moules… Pensez à les protéger avant de commencer : utiliser du film cuisson transparent est idéal.

Ce sera d’ailleurs cette technique que nous allons utiliser pour réaliser la pinata en forme d’oeuf demain !

Publicités

13 réflexions sur “Faire son papier mâché

  1. Au boulot j’ai expérimenté une base de papier passé à la dechiqueteuse et de colle à papier peint, le tout délayé dans de l’eau chaude. Ça fait une grosse pâte qui garde les morceaux de papier presque intacts mais c’était le but recherché.
    Il faut que je tente ta seconde technique, mais il va falloir que je trouve le moyen de la faire en grosse quantité.
    Bonne journée !

    Aimé par 1 personne

  2. Je n’aurai jamais pensé à la déchiqueteuse, bien vu !

    Celle à base de farine plait beaucoup aux enfants car la texture est très douce ! En grosse quantité si tu as une visseuse et un… (ne ris pas je ne connais pas les noms des outils) machin qui se met au bout et qui permet de mélanger l’eau et la poudre de ragréage par exemple (ça : http://www.leroymerlin.fr/multimedia/f11400369412/1397138833509/66965724-1-0-3842402.jpg ) et un sceau de maçon (tu en trouves planqué à casto à 1 euro tant que tu les entretiens et ne charge pas à mort en poids ils sont top), ça peut peut-être le faire non ?

    J'aime

  3. J’aurais appelé ça un mélangeur ^^
    Quand j’en fais je remplis une poubelle, la secrétaire nous garde tout ce qu’elle a pu déchiqueter.
    J’aime bien l’idée de la farine dans tout ça.

    Le soucis que je rencontré concerne le séchage, on fait toujours des choses avec des épaisseurs conséquentes du coup ça met super longtemps à sécher, parfois je fais même chauffer au four !

    Aimé par 1 personne

  4. Pas faux !

    Oh mais quand tu parles de quantité, tu plaisantes pas !

    Pour le sèchage avec la farine, c’est plus long c’est sûr, je n’ai pas osé le four (j’ai réussi à me louper avec de la pâte fimo dedans depuis le non alimentaire n’y va plus ) mais placé sur un radiateur, devant une cheminée. Mais du coup ça craquèle légèrement.

    J'aime

  5. Disons que j’en prépare pour une dizaine de personnes à chaque fois 😊
    Ça me rappelle un jour de fimo à la maison, ça fumait…. (et l’odeur !)

    Aimé par 1 personne

  6. Pingback: Modelage pour les nuls : Lapins de pâques | Aurélie ré-Cré'

  7. Pingback: Recyclez vos boîtes à oeufs ! | Aurélie ré-Cré'

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s