La Joubarbe

sempervivum

Aujourd’hui c’est de Joubarbe que nous allons parler ! Une succulente superbe en forme de choux ! Je rappelle que les photos sont issues de google 😉

sempervivum_commander_hay

Je commence donc par celle que je préfère : la Jourbarbe dont il existe une très grande variété. Ces « Fleurs Choux » comme je les surnomment existent en bicolor comme ci-contre, mais aussi en toute rouge, en vert tendre, en vert bouteille, en blanc, en velue… Et il en existe probablement des variétés que je n’ai jamais vu !

joubarbe-araigneeTout le monde connait cette plante, ou du moins, pense la connaître mais saviez vous les propriétés qu’on lui attribuait et en quoi elle est utile pour nous autres humains ? Les romains pensaient que cette plante éloignait la foudre. Dans la mythologie scandinave ces plantes chassent les mauvais esprits. Ils en plaçaient donc tout autour des maisons en les parsemant, mais également aux fenêtres, à l’intérieur. Les romains pensaient que cette plante éloignait la foudre. On plantait aussi de la joubarbe sur les toits, et nombre d’églises et de cathédrales gothiques sont ornées de fleurs de joubarbe en pierre. Au Moyen Âge comme émollient, on la cultivait donc comme plante médicinale. De nos jours, en phytothérapie, la décoction de fleurs de la grande joubarbe est donnée contre la dysenterie et les maux de tête. Je n’ai jamais testé cependant, utilisant ces plantes pour tout autre chose.

240_f_68446494_mvv8qmspmv63noihtunzcmvawcto21yeLeur aspect donne de surcroit une impression « cocooning » selon la manière dont on les mets en valeur c’est pourquoi je m’en sers souvent pour de petites composition en « pot » comme vous avez pu le voir, mais également directement dans le jardin comme vous le verrez au mois de mai dans un nouvel article.

Facile de culture, pour qu’elles se multiplient il ne leur faut pas grand chose : de la chaleur, de la lumière et un peu d’eau. En hiver, elles résistent parfaitement aux gelées et températures négative, il n’y a pas besoin de les rentrer. Les plantes ne se multiplient plus en cette période et sont en standby. Concrètement, si vous souhaitez voir vos plans se multiplier, je vais vous détailler la manière dont je procède. Le nombre de mes plants ont été multiplié par 3 en une année !

Pour avoir une multiplication des plants :

Je cultive ces plantes en pot pour l’instant et n’en mettrai en pleine terre qu’à partir de Mai. Nous savions que nous ne resterions pas dans notre location actuelle, je ne voulais donc pas risquer de les perdre au déménagement. J’ai donc pris plusieurs pots de fleurs peu profond mais large. J’y ai placé au fond du gravier et ensuite des feuilles de chêne morte pour nourrir la terre. Par dessus, un mélange terre/sable. Ces plantes aimant les terres pauvre, je n’ai rien ajouté de plus. J’ai ensuite placé plusieurs Joubarbes en leur laissant de l’espace les une entre les autres. Enfin, j’ai placé mes « nurseries » comme je les appelles dans le jardin en plein soleil. Nous étions en octobre lors de ces mises en pot. Je ne me suis alors plus du tout occupée de ces plantes. J’ai simplement fait attention à ce qu’elles ne soient pas en plein vent du fait qu’elles soient hors sol. Le temps a passé, ça a gelé, il a fait -5° et bientôt nous étions aux beaux jours. Après le 17 Mai (fin des Sainte glaces), j’ai désherbé les pots dans lesquels des plantes indésirables étaient arrivées. Ce n’est qu’en juin/juillet que j’ai commencé à avoir des « petits ». Seulement ça ne s’est plus arrêté jusque début octobre ! J’en ai tellement eu que j’ai pu me faire des petites compositions d’intérieur, en offrir, bref m’éclater ! Pour l’arrosage je n’ai commencé à arroser qu’à partir de juin et ce jusque début octobre. Je n’arrosais qu’une fois la terre complètement desséchée et craquelante (une fois par quinzaine mini). Vu que je travaille en pot, que ces plantes ont besoin de sècheresse, cela leur a bien évidement plut. Notez que si vos feuilles ne sont pas assez gonflées c’est que vos plantes manquent d’eau, c’est aussi un bon repère.

Pour décorer son intérieur :

P1020982Pour la première fois cette année, je tente 2 « nurseries » d’intérieur (sur la photo il s’agit de mes deux pots marrons vous reconnaîtrez la photo qui provient d’un précédent article). J’ignore si cela donnera lieu à une multiplication des plans ou non. Dans le doute, j’en ai gardé une dehors et j’ai aussi parlé à mes fournisseuses de succulente 😛

Afin que mes Joubarbes se portent bien en intérieur, voilà comment je procède.

Dans un premier temps, je prépare mon pot. Pas besoin de profondeur, mais on fait avec ce que l’on a ! Notez qu’une petite gâche de maçon se trouve sur la photo de mes compositions (bac noir). Au fond de votre pot placez du gravier/billes d’argile (au choix). Par dessus, mettez 1cm de poudre de charbon, puis 1cm de sable. Placez 2/3 feuilles mortes sèches pour la nourriture de vos plantes. Ensuite, mélangez 1/3 de sable avec 2/3 de terre et recouvrez le sable. 1cm de terre suffit pour ces plantes donc ne soyez pas trop généreux. Placez alors vos plants de Joubarbes et si vous le souhaitez, des éléments de décors, pierres, personnages, billes, galets… Il ne vous reste plus qu’à mettre votre oeuvre près d’une fenêtre, sur une table, où vous le désirez tant que c’est en pleine lumière. Le soleil direct (et même la canicule) sont conseillés fortement !

P1020302 - CopiePour l’arrosage par contre soyez prudent ! Ces plantes détestent être noyées ! En hiver, une fois par mois, au pulvérisateur, vous humidifiez la terre. Une fois par mois c’est vraiment le maximum, pour ma part, j’en avait mis sur mon frigo, je les ai oublié 3 mois et 1 seule a survécu XD Pour celles que je n’ai pas oublié par contre, en procédant ainsi en hiver et une fois tous les 15jours – 3 semaines en été, elles se portent comme un charme et on bien grossis ! Pas de reproduction mais ce n’est pas la période donc à voir cet été ! Peut-être aurai-je une belle surprise !

Notez que si vos feuilles ne sont pas assez gonflées c’est que vos plantes manquent d’eau, si elle le sont au point de devenir par endroit comme des « éponges » c’est que vous arrosez de trop faites d’urgence sécher votre terre ! Si la plante supporte le manque, elle ne supporte pas l’excès ! En pot soyez très vigilents.

Le bouturage des Joubarbes

Sans titre-1Je n’ai jamais pratiqué, bientôt je vous ferai un article pas à pas sur la manière dont je procèderai, mais en attendant, appuyons-nous sur google !

D’après mes lectures, le bouturage serait facile à réaliser pour les Joubarbes. Il suffirait de prélever une feuille et de la laisser sécher quelques jours le temps que la plaie guérisse. Ensuite, repiquez la feuille dans la terre peu profondément. Recouvrez d’un sac en plastique noir pendant une semaine sans contact direct avec les feuilles (si vous êtes des pressés, sinon oubliez le plastique !). Ensuite, il va falloir patienter en humidifiant de temps la terre. Et le tour est normalement joué !

 

Si je n’ai pas encore essayé, peut-être l’avez-vous fait, racontez-nous comment vous avez procédé et vos résultats que cela soit par bouturage ou multiplication « naturelle » !

 

Publicités

13 réflexions sur “La Joubarbe

  1. Si tu na pas moyen d’en trouver en te baladant autour de maisons/murs en ruine ou de rochers, tu en trouves en jardinnerie entre 1 euro et 1 euros 50 le plant. En un an tu devrais avoir une bonne multiplication en suivant les conseils de cet article et du coup très vite tu pourras t’amuser à faire des créations diverses et variées 😉

    Aimé par 1 personne

  2. XD Je suis surtout une femme au foyer sans enfant, du coup je ne manque pas de temps ! C’est aussi ce qui nous permet d’avoir une maison aussi… Abimée (pour être gentille avec la « bête »), comme je ne travaille pas, je peux y passer mon temps pour avancer (bon bien sûr avec mes petits bras pas du tout musclés je fais plus des petits trucs casser les murs ça va (si ils sont pas porteurs), poser les rails de placo, faire les bandes, la peinture, le lino, les plaintes, le parquets flottant, faire du béton, de la « colle » ce genre de truc (faire pas déplacer sur 500m 😉 ), ça va, mais genre tout ce qui est découpe précise, on m’oublie, montage de la cuisine, je suis trop miss catastrophe. Il parait par contre que je fais le mélange du ragréage comme personne (normal je sais lire la notice me diras-tu XD)

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s