Un Bullet Journal fait main, sans ordinateur

Le Bullet Journal, dit aussi Bujo, est un véritable effet de mode, mais de quoi s’agit-il ? Je vous propose aujourd’hui de le découvrir au travers d’un regard objectif et d’en créer un à partir de collages, dessins, tracés,… Tout ce que vous voulez mais rien d’informatique !

Basiquement, le bullet journal est un agenda mixé avec un bloc note. Je dis « basiquement » car désormais cela se diversifie pour s’éloigner de ce qu’il était à l’origine et devenir un véritable fourre-tout. L’intérêt du Bujo est d’aller droit au but ce qui se perd en se complexifiant. Je vous proposerai prochainement la création de l’un de ces « Bujos Améliorés ». Le concept de base et donc celui que nous allons voir aujourd’hui est donc de réunir dans votre agenda vos objectifs, tâches, rdv, idées, etc en un seul et même endroit afin de s’organiser au mieux et de répartir tout ce que l’on a à faire sur un mois plutôt que tout au dernier moment !

Concrètement, vous avez l’utilité d’un Bullet Journal si :

  • Vous avez besoin d’un agenda
  • Vous voulez noter ce que vous devez faire aujourd’hui, ou bien garder une trace de ce que vous allez faire aujourd’hui
  • Vous voulez garder la trace d’une lecture intéressante.
  • Vous voulez mener un projet,  vous noterez les accessoires à acheter, les idées qui vous viennent sur le sujet, etc…

Cela se présente de la manière suivante généralement : d’une côté l’agenda, de l’autre la liste avec les choses à faire, les penses-bêtes, les coups de fil à passer, etc :

P1020914

 

Voici quelques photos trouvées sur google pour être plus explicite:

Cette vidéo vous éclaircira les dernières zones d’ombres, même si c’est en anglais, les images parlent d’elles-même :

Maintenant que nous savons de quoi il est question, passons à la fabrication du nôtre, mais avant de foncer tête baissée, réfléchissons quelque peu. Comment veut-on que soit notre bujo ? Quel format ? Son contenu ? Quels sont nos besoins ? Des pages journalières ? Il en faudrait 365/6 pour un an. Des pages hebdomadaires ? Il en faudrait 54. Des mensuelles ? 12. Des trimestrielles ? 4. Semestrielles ? 2. Annuelles ? 1. Il nous faudra aussi une double page sommaire et une pour les légendes. Il faudrait aussi des pages vides ici et là pour les notes, collages ou autre. Il va vous falloir réfléchir à tout cela pour savoir combien de feuilles vous avez besoin.

Pour ma part, je n’ai pas besoin d’une page par jour pour chaque jour de la semaine, je suis très loin d’avoir un agenda de ministre ! Je vais donc me contenter de ceci pour mon Bullet Journal :

  • 1 double page sommaire
  • 1 double page calendrier annuel (le mien est en cours)

P1020919

  • Légendes :

P1020912

  • 1 double page vide (pour vos collages, notes, idées bref pour ce que vous voulez)

Ensuite, pour chaque mois je répète le schéma suivant :

  • 1 double page mois dont je change régulièrement la forme : (pour un an 12)
  • 1 double page semaine (pour 1 an : 54)
  • 1 double page jours

Je renouvelle l’opération pour chaque semaine et j’ajoute :

  • 1 double page vide à la fin de chaque mois.

Le nombre de pages, vous l’aurez compris, dépend du moment où vous commence votre bullet journal. Le mien par exemple commence au 18 janvier 2016. J’ai donc pu en éliminer. Selon leur nombre, il va vous falloir trouver votre support. Réfléchissons… Des anneaux de classeur ? Déjà réservés pour un futur carnet. Des pages volantes cousues ensembles ? Je ne sais pas vous, mais moi ça ne m’emballe pas. Pourquoi ne pas partir sur un cahier/carnet déjà existant ? D’autant qu’on en a retrouvé dernièrement avec plein de place ou quasi neufs ! Ils datent du précambrien mais qu’importe ! Ce sera donc un cahier de TP pour moi, et vous, vous avez votre support ?

Je vérifie quand même avant de m’enflammer que j’ai de quoi tenir 6 mois sur le même cahier histoire de ne pas avoir à tout recommencer tous les 4 matins et de pouvoir voir venir sur le long terme. Ensuite nous allons procéder par étape pour réaliser votre Bujo sur six mois.

La Conception :

1/ J’ouvre mon support et passe la première page qui sera la une sur laquelle je ferai une présentation plus tard, néanmoins je numérote la page comme étant la première.

2/ J’arrive donc sur une double page que je numérote 2 & 3. J’indique sur celle de gauche « sommaire » et rien de plus.

3/ Je passe à la double page suivante (que je numérote 4 & 5) où je place mon calendrier annuel (n’oubliez pas que le mien est inachevé sur la photo).

P1020919

4/ Je passe ensuite à la double page suivante que je numérote 6 & 7 que je laisse vide afin d’y me garder de la place au cas ou pour laisser libre cours à mon imagination.

5/ Je passe à la double page suivante sur laquelle je place mon premier mois. Je trace le calendrier de la forme que je souhaite, j’en ai choisi plusieurs que j’alternerai. Je numérote ensuite la double page et passe à la suivante.

6/ Là je place mon calendrier de la semaine et numérote (encore) les pages.

7/ Je laisse une double page pour des agendas journaliers (que je numérote). Je recommence alors pour chaque semaine du mois les étapes 6 & 7.

8/ Je laisse une double page vide.

9/ Je renouvelle les opérations 5, 6 & 7 pour chaque mois.

10/ Je place un repère à chaque page mensuelle (j’ai utilisé pour l’instant des trombones non décorés mais je compte les personnaliser par la suite, n’hésitez pas à utiliser les repères que je vous propose ici.

P1020918

Le remplissage :

Voilà pour la théorie, place au remplissage ! C’est le moment ou vous commencez à utiliser votre Bujo ! Où du moins, où vous y faites vos premières inscriptions officielles. Mais avant cela… Je reviens alors sur le sommaire ou j’indique (je m’appuie sur le mien, selon ce que vous aurez fait vous n’aurez peut-être pas la même chose) :

  • P04-05 : Calendrier annuel

P1020919

  • P06-07 : Légende

P1020912

  • P08 : Mois de Janvier

P1020913

  • P10 : Semaine du 18 au 24 janv.

P1020914

  • P12 : Semaine du 25 au 31 janv.

P1020915

  • P13 : vide
  • P15 : Mois de fev.

P1020916

P1020905

P1020917

P1020906

P1020907

P1020917

P1020908

  • PXX : vide

Et on renouvelle pour chaque mois. Vous l’aurez remarqué, j’ai déjà commencé à décorer en collant des personnage découpés dans les publicités. Bien sûr rien n’est terminé sur les photos. Place à la dernière étape !

La personnalisation :

P1020900

Il va falloir patienter quelque peu parce qu’une boule de poils… Une grosse boule de poils a été intrigué par le cahier et m’a fait quelques dégâts… Du coup je dois revoir la couverture entièrement ! Sa personnalisation fera l’objet d’un prochain article !

En attendant, qu’en pensez-vous ? Comment est le vôtre ?

Je vous ferai un bilan au premier février pour voir si réellement cela m’a aidé à m’organiser, ce que je vois qui est à améliorer, bref tous mes commentaires et n’hésitez pas à partager les vôtres ainsi que vos impressions !

Publicités

4 réflexions sur “Un Bullet Journal fait main, sans ordinateur

  1. Superbes idées pour embellir et remplir le bullet. Pour le mien j’ai fait très simple, une catégorie to-do, une maison, blog, budget et à l’intérieur de chaque c’est des idées en vrac pour un oeil externe mais les miens sont habitués 😆

    J'aime

  2. Bonjour Aurélie,
    Super ton idée. Peso, cela ne me servira pas sur une année. Mais pourquoi pas pour organiser mon weekend de Pâques (j’y reviens !) ? Je vais y penser.
    Je voulais te demander comment tu as fait pour installer ta vidéo. C’est un lien vers une vidéo de YouTube ? Je voudrais insérer une vidéo personnelle sur mon blog, mais sans l’héberger sur YouTube ou autre…
    Bon dimanche

    J'aime

  3. C’est une vidéo youtube et pour la vidéo perso de l’enneigement qui n’a malheureusement pas duré, j’ai hébergé sur youtube. Il y a différentes option sur youtube pour que les vidéos soient « privées » ou lisibles sur mot de passe uniquement. Je ne maîtrise pas encore très très bien la chose, mais voilà comment j’ai inséré une fois la vidéo sur youtube :
    Sous la vidéo j’ai cliqué sur « partager », ensuite un petit ‘panneau’ est apparu sous la vidéo avec différents éléments de partage (facebook & co) je clique sur l’onglet « intégrer » et une sorte de code étrange apparait (c’est du HTML) commençant par . Il faut le copier, le coller à l’endroit souhaiter. Si à l’édition de l’article on ne voit que le code et pas la vidéo, on la lit parfaitement en revanche en tant que visiteur du blog.
    J’espère t’avoir quelque peu aider 😉
    Bon dimanche !

    Aimé par 1 personne

  4. Cela ne fait du coup pas longtemps que j’ai commencé à utiliser le mien et je vois très bien ce que tu veux dire par « idées en vrac pour un oeil externe ». Surtout que j’ai une mémoire de poisson rouge et je note absolument tout 😀

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s